AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un peu de Mythologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kassydy

avatar

Féminin Messages : 1688

MessageSujet: Un peu de Mythologie   Ven 17 Juin 2011 - 22:08

Héraclès


Les Héraclides sont les fils d'Héraclès et par extension tous les descendants de ce héros.


Héraclès est un demi-dieu et héros célèbre par sa force, son courage et ses nombreux exploits légendaires.
Le nom latinisé du héros grec est Hercule ("la gloire d'Héra").
D'abord prénommé Alcide (patronyme tiré du nom de son grand-père, Alcée fils de Persée). Il était le fils du dieu Zeus et d'Alemène, épouse du général thébain Amphitryon. Héra, l'épouse de Zeus, ivre de jalousie, était déterminée à tuer les rejetons de son époux infidèle.
Héra sera sa pire ennemie tout au long de sa vie.
Selon les légendes il est dit, que Hercule têta le sein d'Héra. C'était dit-on, la condition pour que le héros obtienne l'immortalité.
Une autre tradition dit qu'Athéna étonnée de la vigueur du nouveau-né demanda à Héra de lui donner le sein, mais Héraclès tira si violement qu'il blessa la déesse qui le jetta vivement loin d'elle.
C'est pourquoi, lorsque Héraclès eut huit mois (d'autres disent dix), Héra envoya deux grands serpents pour le supprimer. Elle échoua, car Héraclès, bien qu'il ne fût qu'un bébé, étrangla les serpents


A l'àge de dix-huit ans, devenu un jeune homme, il tua le lion de Cithéron à mains nues. Ce lion était un fauve d'une grandeur et d'une férocité telles qu'il causait des ravages considérables dans les troupeaux du roi Thespios, sans que nul chasseur, osât s'attaquer à lui.
Pour cela, Héraclès s'installa chez le roi Thespios et chassait le jour, revenant dormir le soir au palais où avec la bénédiction du roi qui désirait des petits enfants, hercule s'unit aux cinquantes filles du roi, pensant s'unir tous les soirs avec la même, tant sa fatigue de la journée était grande. Il en eut cinquante fils, les Thespiades.
Au bout de cinquante jours de chasse, il vainquît enfin le féroce animal. En guise de trophée, il décida de porter désormais la peau du lion sur ses épaules, et sa tête comme casque.
Erginos, roi d'orchomène
Revenant de la chasse au lion de Cithéron, près de Thèbes, il rencontra les envoyés du roi d'Orchomène, Erginos, qui venaient réclamer le tribut que les Thébains payaient aux habitant d'Orchomène. Héraclès les outragea et leur coupas le nez et les oreilles, qu'il enfila sur une corde et suspendit à leur cou. Puis il leur dit de porter ce tribut à leur maître.
Erginos, indigné marcha contre Thèbes mais fut battu par Héraclès qui leur imposa un tribut double de celui qu'ils avaient eux mêmes imposé.
En récompense de cet exploit guerrier, Le roi de Thèbes , Créon lui accorda la main de sa fille aînée la princesse Mégara, dont il eut trois (ou huit selon les légendes) fils. Mais Héra, toujours impitoyable, tant était grande sa haine à l'égard d' Hercule, lui infligea une soudaine crise de folie, au cours de laquelle il tua sa femme et ses enfants.
Saisi d'horreur et de remords lorsqu'il eut réalisé son acte, Héraclès fut tenté de se donner la mort, mais alors qu'il alla demander sa pénitense à la Pythie (oracle de Delphes) celle-ci lui révéla qu'il pouvait et devait se purifier de son crime en se mettant au service et à la merci de son cousin Eurysthée, roi de Mycènes et lui enjoignit de prendre désormais le nom d'Héraclès : Hercule en latin.
C'est Eurysthée qui, sur les instances d'Héra, imagina en guise de châtiment de confier à Héraclès douze tâches particulièrement difficiles, les célèbres "travaux d'Hercule".


1 - Le lion de Némée
La première tâche dont Héraclès fut chargé consistait à tuer le lion de Némée, une bête féroce que nulle arme ne pouvait blesser. Héraclès assomma tout d'abord le lion avec sa massue, puis il l'étrangla.

2 – L'hydre de Lerne
Il dut ensuite tuer l'Hydre, qui vivait dans un marécage près de Lerne. Ce monstre possédait neuf têtes, dont l'une était immortelle et, lorsque l'une des autres têtes était coupée, une nouvelle tête poussait à sa place.

3 - Le sanglier d'Érymanthe
Pour surmonter la troisième épreuve, Héraclès devait capturer un grand sanglier dont la tanière se trouvait sur le mont Érymanthe.

4 - La biche de Cérynie
La tâche suivante consistait à capturer vivante la biche de Cérynie, aux cornes d'or et aux sabots de bronze, animal sacré d'Artémis, la déesse de la Chasse.

5 - Les oiseaux du lac Stymphale
Aidé par Athéna, Héraclès dut par la suite chasser une immense nuée d'oiseaux mangeurs d'hommes, pourvus de becs, de serres et d'ailes de bronze, qui vivaient près du lac Stymphale.

6 - Les écuries d'Augias
Puis il nettoya en un seul jour les ordures qu'avaient accumulées pendant trente ans les milliers de têtes de bétail que contenaient les écuries d'Augias. Pour ce faire, il détourna le cours de deux rivières, et leur fit traverser les écuries.

7 - Le taureau de Crète
Pour s'acquitter de sa septième tâche, Héraclès dut ramener à Eurysthée un taureau furieux que Poséidon, dieu de la Mer, avait envoyé pour terroriser la Crète.

8 - Les juments de Diomède
Il ramena ensuite à Mycènes les juments mangeuses d'hommes de Diomède, roi de Thrace.

9 - La ceinture de la reine Hyppolyté
Hippolyte, reine des Amazones, était toute disposée à aider Héraclès dans sa neuvième mission : rapporter à la fille d'Eurysthée la ceinture qu'elle portait autour de la taille. Mais, comme Hippolyte allait donner sa ceinture à Hercule, Héra parvint à faire croire aux Amazones que le héros essayait d'enlever leur reine. Héraclès tua Hippolyte en pensant qu'elle était responsable de l'attaque qu'il subissait, et réussit à leur échapper en emportant la ceinture.

10 - Les boeufs de Géryon
Plus tard, comme il faisait route vers l'île d'Érythie pour s'emparer des bœufs du monstre à trois têtes Géryon, H Héraclès planta deux grands rochers dressés (les rochers de Gibraltar et de Ceuta, de part et d'autre du détroit de Gibraltar) en guise de commémoration de son voyage.

11 - Les pommes d'or du jardin des Hespérides
À peine avait-il rapporté les bœufs, qu'on l'envoya chercher les pommes d'or des Hespérides. Héraclès, ignorant où se trouvaient les pommes, demanda peut-être l'aide d'Atlas, le père des Hespérides. Atlas consentit à l'aider, à la condition qu' Héraclès soutînt à sa place le monde sur ses épaules, pendant que lui, Atlas, irait chercher les pommes. Le vieillard n'avait ensuite guère envie de reprendre son fardeau, mais Héraclès l'amena par ruse à le reprendre.

12 - Cerbère, le gardien des Enfers
Le douzième travail d' Héraclès, et le plus difficile, fut de ramener du monde souterrain Cerbère, le chien à trois têtes. Hades, dieu des Morts, donna à Hercule la permission d'emmener la bête, s'il y parvenait sans utiliser aucune arme. Hercule captura Cerbère, l'amena à Mycènes, puis le rendit à Hades.



Après ces douze travaux, Héraclès continua ses exploits, dont certains sont très célèbres. La légende dit qu'il épousa Déjanire, gagnée à son rival Antée, fils de Poseïdon. Un jour, le centaure Nessos attaqua Déjanire pour la violer : Héraclès le blessa avec une des flèches empoisonnées par le sang de l'Hydre. Malheureusement, le centaure mourant conseilla à Déjanire de prendre un peu de ce sang : c'était, lui dit-il, un puissant philtre d'amour. En réalité, il s'agissait d'un poison.
Déjanire le conserva précieusement et, lorsqu'elle crut qu' Héraclès était tombé amoureux de la princesse Iole, elle fit porter à son époux une tunique qu'elle avait trempée dans ce sang. À peine l'eut-il revêtue, qu' Héraclès ressentit la brûlure du poison; chaque fois qu'il essayait de l'enlever, il s'arrachait des lambeaux de peau, aussi la douleur étant si intense qu'il préféra mettre fin à la douleur en se jetant dans les flammes d'un bûcher funéraire.


Après sa mort, les dieux l'emportèrent sur l'Olympe et lui donnèrent comme épouse Hébé, déesse de la Jeunesse.
Les Grecs rendaient un culte à à la fois en tant que dieu et en tant que héros mortel. On le représente habituellement sous les traits d'un homme musclé, à la carrure puissante, revêtu d'une peau de lion et portant une massue.





Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de Mythologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Héraclides :: oOo_Quartiers Publiques_oOo :: Aux portes de la citadelle :: L'Oracle-
Sauter vers: